Mes dernières chroniques

Mes derniers avis

           

dimanche 28 août 2016

Le pensionnat de Mlle Géraldine, tome 1 : Etiquette & Espionnage de Gail Carriger

Quand j’ai vu que ce livre était écrit par le même auteur que Sans âme, que j’avais adoré, ça m’a intriguée. Ce premier tome est une belle surprise.

Titre : Le pensionnat de Mlle Géraldine, tome 1 : Etiquette & Espionnage
Auteur : Gail Carriger
Editeur : Orbit
Pages : 354

Résumé :
C’est une chose que d’apprend à faire une révérence comme il faut.
C’en est une autre que d’apprendre à la faire en lançant un couteau.
Angleterre, début du XIXe siècle, Sophronia, 14 ans, est un défi permanent pour sa pauvre mère : elle préfère démonter les horloges et grimper aux arbres qu’apprendre les bonnes manières ! Mme Temminnick désespère que sa fille devienne jamais une parfait lady, aussi inscrit-elle Sophronia au Pensionnat de Mlle Géraldine pour le perfectionnement des jeunes dames de qualité.
Mais Sophronia comprend très vite que cette école n’est peut-être pas exactement ce que sa mère avait en tête. Certes, les jeunes filles y apprennent l’art de la danse, celui de se vêtir et l’étiquette ; mais elles apprennent aussi à donner la mort, l’art de la diversion, et l’espionnage – le tout de la manière la plus civilisée possible, bien sûr.
Cette première année au pensionnat s’annonce tout simplement passionnante.

Mon Avis


Sophronia, une jeune fille pleine d’énergie et un peu garçon manqué va voir sa vie chamboulée par son départ pour un pensionnat très loin de l’image qu’elle en avait.

Les aventures de Sophronia vont nous plonger dans un univers fantastique où  loups-garous, vampires et humains coexistent et où la technologie s’est pour l’instant arrêtée avec l’invention du dirigeable. Elle va très vite se laisser entraîner malgré elle dans des manigances qui vont la dépasser.

Dans ce livre, il y a pas mal d’actions et d’humour, qui donnent un très bon rythme au livre et rendent la lecture très rapide. J’ai trouvé que l’héroïne est très attachante, pleine de répartie et assez casse-cou.

De plus, l’intrigue est très bien menée et on ne perd pas de temps à attendre que l’histoire se lance, on est vite au cœur de l’action. J’ai aimé le panel de personnages que j’ai pu rencontrer et j’ai hâte d’en découvrir plus sur certains d’entres eux, surtout que de nombreux personnages ont l’air d’avoir des secrets qui me rendent curieuse.

Cette immersion de ce monde steampunk m’a fait passer un très bon moment et j’étais contente de retrouver l’univers du premier tome du Protectorat de l’ombrelle. Mais si je compare les deux, je trouve que dans ce livre certaines choses sont juste effleurées, pas assez approfondies à mon goût pour l’instant. Heureusement, l’action, l’intrigue et l’humour font oublier ce petit détail.
Au final c'est un premier tome prometteur qui donne envie de découvrir la suite.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire